\ Accueil \ APS et santé \ Agir auprès des publics éloignés de la pratique

Activité physique et alimentation : quand les acteurs s’engagent pour la promotion de la santé des publics en Rhône-Alpes


Adapter la pratique en fonction des publics

Il est important de prendre en compte les spécificités des publics que l’on rencontre. Ces publics peuvent se différencier dans leur âge, une situation de vie, la présence d’une pathologie ou d’un handicap, éléments qui peuvent potentiellement en faire des publics éloignés de la pratique. Bien que ce public soit distingué du grand public, les bénéfices qu’il peut requérir d’une APS sont exactement les mêmes, seuls les enjeux ou les leviers d’action peuvent différer en fonction de l’individu, et non de sa situation qui n’es pas généralisable.


L’APS, en plus de sa fonction de protection de la santé, peut jouer le rôle de complément thérapeutique. Elle revêt également une symbolique sociale forte à travers le vécu et l’exposition sociale du corps. Enfin l’APS peut incarner des enjeux forts au niveau de l’estime de soi, de l’anxiété, du sentiment de compétences et de contrôle sur sa vie, pouvant aider à les restaurer quand la maladie ou des exclusions sociales sont venues les affaiblir.
L’APS reste une question de capacités personnelles, de motivation, d’engagement, de confiance en soi et d’envies compilé à un environnement adapté à l’individu et favorisant.

En tant que professionnel, agir auprès de ces personnes c’est agir à travers des actes et des paroles: la sensibilisation, l’accompagnent et l’adaptation de l’environnement à l’individu (et non l’individu à l’environnement) constituent des leviers d’action privilégiés.


La sensibilisation
L’élaboration des messages de sensibilisation doit nécessairement prendre en compte les croyances et les représentations de ces publics : incapacités, isolement, peur de la douleur, peur du regard des autres, etc. Il est nécessaire de savoir saisir ces freins afin d’atteindre au mieux ces publics et y susciter la motivation et l’engagement.
Or, dans les campagnes médiatiques cette sensibilisation est souvent associée au fait de "bouger plus" au quotidien, ce qui peut paraître peu attractif, stigmatisant, ou encore inaccessible pour certaines personnes. La seule prescription d’une pratique physique pouvant suffire à provoquer des échecs.

L’accompagnement
Certains de ces publics sollicitent un accompagnement personnalisé. Cet accompagnement (ressources ) peut passer par la voie professionnelle , les réseaux de santé, les résaux associatifs, etc.



Haut de page - © IREPS 2010